Eau sport, hydratation sport - evian

l'hydratation des sportifs



L’hydratation est une des clefs d’une activité sportive optimale !

En effet, les pertes en eau au cours de tout exercice sont importantes et doivent donc être anticipées et compensées. Pour prendre soin de son organisme, il est donc essentiel de boire suffisamment. L’eau minérale naturelle apporte tous ses bienfaits pour couvrir idéalement les besoins hydriques des sportifs.

Boire avant, pendant et après une activité sportive est primordial. Les muscles sont composés à 70% d’eau : au-delà de l’échauffement, il faut donc boire avant de débuter son activité. Un effort musculaire intense augmente le besoin en eau. Environ 75% de l’énergie utilisée lors de l’exercice physique va être dissipée sous forme de la chaleur. Ce qui produit donc une augmentation de la température  qui doit nécessairement être régulée. Le corps utilise alors la transpiration, car la sueur permet de réguler la chaleur. En pratique, l'eau sert de transporteur à cette chaleur à travers le sang et, tel un réfrigérant, elle permet de l'évacuer grâce à l'évaporation de la sueur au niveau de la peau.

Par la sudation, on peut perdre de 0,5 à 2 L par heure pour un exercice soutenu. Les taux de sudation observés pour différents sports varient de façon significative avec des valeurs moyennes comprises entre 0,29 et 2,37 L/h, selon le type et l'intensité de l'activité pratiquée (entraînement ou compétition). En pratique, la quantité de sueur produite augmente avec l'intensité de l'exercice, mais aussi avec la température et l'humidité de l'air ambiant.

Par exemple, pendant 1 heure d'exercice physique en été, un homme entraîné perd approximativement :

- Natation : 0,4 L
- Football : 1,5 L
- Tennis : 1,6 L (En compétition)
- Course de cross-country : 1,8 L

L’eau sert également à éliminer grâce aux urines l’acide lactique produit par l’effort et dont l’accumulation dans l’organisme favorise les crampes et les courbatures. La quantité d'eau à boire dépend bien entendu de l'intensité de l'exercice ou encore de la température ambiante. Lorsqu’on se dépense, il faut boire plus ! N'attendez pas d'avoir soif car il s’agit d’un mécanisme d'urgence qui n'apparaît que lorsque notre corps est déjà déshydraté d'environ 1% du poids corporel.
 

Une bonne hydratation, c’est indispensable au maintien de performances efficaces.

La pratique d'une activité physique a pour conséquence une augmentation des besoins en eau pour compenser les pertes liées à la sueur. Si ces besoins croissants ne sont pas couverts, le corps peut alors se trouver en état de déshydratation. Il peut suffire d'un léger déficit, de l'ordre de 1% du poids corporel, soit 0,7 litre pour un sujet standard, pour observer les premières altérations.

La température corporelle augmente davantage et la fatigue arrive alors plus rapidement. Une mauvaise hydratation a ainsi des effets sur la fréquence cardiaque et la capacité d’endurance.  La récupération est ensuite beaucoup plus difficile. Lorsque ce déficit en eau atteint 2% du poids corporel (1,5 litre d'eau), comme après une heure d'entraînement sportif soutenu, les capacités physiques peuvent être réduites ! 

 

Pour rester au top physiquement, il est donc important de maintenir son organisme en équilibre. Boire de manière régulière et en quantité suffisante est donc le secret des sportifs !